Primes 2023 pour les panneaux solaires et les batteries domestiques

Date23.01.2023
AuthorSvea Solar

Il n’est pas évident de faire le tri parmi toutes les primes pour les panneaux solaires et les batteries domestiques en Belgique… Trois régions sont compétentes en la matière, avec de nombreuses différences à la clé en fonction de l’endroit où vous résidez. Les primes évoluent aussi chaque année. Vous avez du mal à y voir clair ? Lisez ce blog : nous vous présentons les différentes primes auxquelles vous pouvez prétendre pour vos panneaux solaires dans les différentes régions de Belgique.

Si certaines de vos questions restent sans réponse à l’issue de votre lecture, n’hésitez pas à contacter un de nos experts Svea. Il se fera un plaisir de vous aider.

Un taux de TVA avantageux, partout en Belgique

Avantage commun pour tous les particuliers de Belgique : un taux de TVA réduit. Vous souhaitez effectuer des travaux (de rénovation) durables dans votre logement, notamment isoler ou installer des panneaux solaires ou une pompe à chaleur ? Vous bénéficierez alors de la TVA réduite à 6 % au lieu de 21 %.

Votre logement doit avoir plus de 10 ans et votre installation doit être placée par un installateur agréé. Nous reviendrons sur ce dernier point plus loin.

Primes pour panneaux solaires et batteries domestiques en Flandre

La Région flamande propose depuis longtemps des primes pour l’installation de panneaux solaires et de batteries domestiques. Si ces primes ne sont pas neuves, certains éléments changent chaque année. Récapitulatif de la situation en Flandre en 2023…

Panneaux solaires

Jusqu’à la fin 2024, Fluvius peut vous accorder une prime pour la pose d’une nouvelle installation photovoltaïque. En 2023, cette prime s’élève à maximum 750 euros et est soumise aux conditions ci-dessous :

  • capacité d’ondulation maximale de 10 kVa ;
  • installateur agréé avec certificat RESCert ;
  • compteur numérique ;
  • pas d’extension d’un système existant.

Clarifions à présent ces conditions…

Capacité d’ondulation maximale

Vous ignorez peut-être ce que représente une « capacité d’ondulation maximale » de 10 kVa. Cette valeur est liée à la puissance de votre système, plus précisément à l’onduleur installé. Le plus gros onduleur que nous pouvons mettre en œuvre dans les installations résidentielles affiche une puissance maximale de 10 kVa, ce qui est plus que suffisant pour la plupart des applications résidentielles. Toutes les installations de Svea Solar satisfont donc à cette première exigence.

Pour les installations de plus grande envergure, notamment pour les entreprises, on se tourne vers des onduleurs plus puissants, qui présentent un courant de sortie plus élevé. Du fait de cette condition, seuls les particuliers peuvent bénéficier de cette prime de Fluvius.

Certificat RESCert

Vous ne pouvez demander une prime que si votre système est mis en place par un installateur agréé qui dispose d’un certificat RESCert. Vous pourrez aisément le vérifier au préalable auprès de votre installateur.

Demande de compteur numérique

Pour avoir droit à la prime de Fluvius, vous devez disposer d’un compteur numérique. Si vous n’en avez pas encore, l’introduction d’une demande suffit. Cette demande doit toutefois être soumise dans les trois mois qui suivent l’enregistrement de vos panneaux solaires auprès du gestionnaire de réseau.

Pas d’extension d’un système existant

Si vous faites installer des panneaux solaires, il ne doit pas être question d’agrandir un système existant. En d’autres termes, si vous possédez déjà des panneaux sur votre toit et que vous souhaitez en ajouter, vous n’aurez pas droit à la prime. De même, Fluvius ne peut accorder qu’une seule prime par logement.

Vous remplissez toutes ces conditions ? Vous aurez droit à la prime de Fluvius ! Notez également que vous devez introduire votre demande dans les trois mois qui suivent l’installation de vos panneaux solaires. La date de mise en service correspond à la date du contrôle RGIE.

La prime s’élèvera à 150 euros/kWp pour les installations allant jusqu’à 4 kWp et à 75 euros supplémentaires par kWp entre 4 kWp et 6 kWp, pour un maximum de 750 euros. Le montant maximal de cette prime est limité à 40 % du coût total de l’installation. N’hésitez pas à contacter un de nos experts Svea pour connaître le montant exact de votre prime .

Batteries domestiques

Le gouvernement belge a décidé, à la fin de l’année dernière, de supprimer la prime pour les batteries domestiques en 2023. Cette prime peut encore être accordée jusque fin mars 2023. Le contrôle de votre installation photovoltaïque doit donc être effectué avant le 31 mars 2023. Le montant de cette prime peut atteindre un maximum de 850 euros.

La prime s’élèvera à 150 euros/kWh pour les installations allant jusqu’à 4 kWp et à 125 euros supplémentaires par kWp entre 4 kWp et 6 kWp, pour un maximum de 850 euros. Le montant maximal de cette prime est limité à 40 % du coût total de l’installation.

L’octroi de cette prime est également soumis à certaines conditions :

  • capacité d’ondulation maximale de 10 kVa ;
  • installateur agréé avec certificat RESCert ;
  • compteur numérique.

Ces conditions sont en fait les mêmes que pour l’octroi d’une prime pour panneaux solaires. Vous pouvez introduire votre demande jusqu’à neuf mois après la mise en service de votre installation. Si votre contrôle RGIE a lieu après le 31 mars 2023, vous n’aurez malheureusement plus droit à cette prime.

Primes pour panneaux solaires et batteries domestiques à Bruxelles

La Région de Bruxelles-Capitale n’octroie pas de prime pour les installations photovoltaïques. Cela ne signifie pas pour autant que vous ne pouvez rien récupérer sur votre investissement. Bruxelles a en effet recours aux « certificats verts » : vous recevez une indemnité pour la quantité d’énergie verte produite par vos panneaux solaires. Le montant que vous recevez pour chaque certificat dépend de la quantité d’électricité produite et du prix de l’énergie sur le marché. Vous pouvez dans tous les cas vendre vos certificats à un minimum de 65 euros par certificat.

Vous devez, pour ce faire, répondre aux conditions ci-dessous :

  • installateur agréé ;
  • compteur d’électricité verte ;
  • contrôle RGIE.

Pour ce qui est de l’installateur agréé, le principe est le même qu’en Région flamande. Intéressons-nous donc aux deux autres conditions…

Compteur d’électricité verte

Le compteur d’électricité verte est un petit appareil qui est installé dans votre tableau électrique. Ce compteur surveille la quantité d’électricité effectivement produite par vos panneaux solaires. Pour demander vos certificats verts, vous devez donner le chiffre qui figure sur ce compteur. Mais pas d’inquiétude : nos installateurs veillent toujours à placer le compteur d’électricité verte en même temps que votre installation photovoltaïque. Vous n’avez alors plus qu’à introduire votre demande.

Contrôle RGIE

Un contrôle RGIE (Règlement général sur les installations électriques) doit être effectué lorsque vous apportez une modification à votre installation électrique. Ce contrôle est donc obligatoire lorsque vous faites poser des panneaux solaires sur votre toit. Une fois votre installation en place, un de nos experts Svea se charge de planifier un contrôle RGIE à votre domicile. De quoi profiter de votre nouveau système en toute sérénité !

Vous bénéficiez des certificats verts pendant dix ans après l’installation de vos panneaux solaires.

Primes pour panneaux solaires et batteries domestiques en Wallonie

La Région wallonne ne propose aucune prime, ni pour les batteries ni pour les panneaux solaires.

Vous bénéficiez cependant du fameux « compteur qui tourne à l’envers ». Votre production excédentaire est réinjectée dans le réseau via ce compteur et est déduite de l’énergie que vous avez prélevée sur le réseau. Vous êtes ainsi rémunéré pour votre production d’électricité verte.

Si vous produisez une grande quantité d’énergie solaire, il est donc possible que votre compteur descende sous zéro. Le retour sur investissement des panneaux solaires en Wallonie est ainsi de quatre ans en moyenne.

Il vous reste des questions après la lecture de cet article ? N’hésitez pas à contacter un de nos experts Svea !